Cher Mikis, nous nous souvenons, Ariel et moi, de notre joie étonnée lors d'un concert à Paris, il y a de cela, ô combien d'années, quand ton premier petit-fils est né.

Tu t'inclinas sur la scène, et la lumière de l'amour et de la joie rayonnait dans tes yeux. Toi, qui avais traversé l'enfer, subi la prison, la torture, le bannissement et l'exil, tu avais survécu pour accomplir la destinée humaine la plus naturelle: tu étais devenu grand-père.

 Maintenant que tu as atteint tes 90 ans, ce sentiment d'émerveillement est de retour.

 Toutes ces réalisations: tes innombrables heures de musique immortelle, tes écrits littéraires –, théoriques, autobiographiques, politiques –, ton engagement de citoyen et ton infatigable activité, tes épreuves et tes tourments individuels... Où as-tu toujours trouvé, où continues-tu de trouver la force d'assumer tout cela sans broncher?

Nous secouons la tête d'admiration et nous pouvons seulement dire: Merci, cher Mikis, pour ta créativité, l'ampleur de la beauté que tu as ajoutée à nos vies. Merci pour ton dévouement, l'exemple que tu as toujours été et que tu continues d'être pour nous tous.

 Tu ne dois jamais nous quitter, nous avons trop besoin de toi – et la Grèce a besoin de toi plus que quiconque: ton pays bien-aimé, pour lequel tu souffres encore, alors qu'elle revit actuellement une tragédie antique. Les Grecs, debout, fiers dans leur désespoir, levant le  poing et criant leur OXI! de défi contre les dieux fous du pouvoir et de l'argent qui hurlent leur rage et assouvissent leur impitoyable vengeance.

 La Grèce et nous, tes amis, avons besoin de ton rugissement de vieux lion dans nos oreilles. Nous avons besoin de voir ta crinière blanche et tes yeux brillants menant la lutte, blessé, certes, mais toujours citoyen parfait, défendant la juste cause avec ton courage et ton intégrité innés. Nous t'aimons, Mikis Theodorakis, nous t'aimons et avons besoin de toi.

 Bon anniversaire – et bien d'autres anniversaires à venir. Χρόνια πολλά.

 Ariel, Guy, Claude, David, Suzette ... et tous les visiteurs de ce site internet qui t'est consacré

 

p.s. Ce site a maintenant plus de 2.500 pages, et nous nous réjouissons pour toi qu'il ait accueilli depuis 1996 près de 475.000 visiteurs

 

Photo: Independent Balkan News Agency