Theodorakis - Chronologie (X)

Entre Politique et Musique 1988-1996

 par Guy Wagner et Asteris Koutoulas

 Structure et illustrations: Guy Wagner

 


 

1989

 

Hiver: La crise politique en Grèce s’aggrave.

Avril. Theodorakis a une entrevue avec Constantin Mitsotakis et propose dans un article retentissant la formation d’un gouvernement entre la Nouvelle Démocratie et la Gauche.

13. & 14.05. Pour la « Rencontre de la Pentecôte » de la F.D.J. à Berlin-Est, le Canto General est présenté dans une réalisation chorégraphique de Harald Wandtke au Palais de la République. Theodorakis insiste auprès des responsables politiques de la R.D.A. sur des réformes indispensables.

18.06. Aux élections parlementaires, la « Nea Dimokratia » de Mitsotakis rate la majorité absolue de six sièges.

01.07. Les communistes se déclarent prêts à soutenir un gouvernement formé par Tzannis Tzannetakis.

Xénophone Zolotas


05.11. Theodorakis est candidat indépendant de gauche pour la « Nea Dimokratia » et aide à frayer le chemin à une grande coalition sous Xénophone Zolotas, dont le but est la « katharsis » (purification) des scandales du gouvernement Papandreou, et de la corruption dans l’Etat et dans l’économie.

 

1990

 

08.04. Constantin Mitsotakis remporte 150 sièges et rate la majorité absolue d’un seul mandat.

11.04. Mitsotakis forme le nouveau gouvernement. Theodorakis est nommé ministre d’Etat sans portefeuille auprès du Premier ministre.

04.05. Caramanlis redevient Président de la République.

 

Ritsos Yannis Ritsos (Dresde 1984). Photo Guy Wagner

11.11. Yannis Ritsos meurt.

1991

 

Theodorakis, en tant que ministre, lance une grande campagne contre les drogues et rend ses concitoyens conscients de ce problème dans sa patrie. Amère controverse avec Melina Mercouri.

Katarina ikonomou, la première « Medea »


01.10. Création à l’Opéra Arriaga de Bilbao de Medea, le premier opéra de Theodorakis sur un sujet tragique antique, sous la direction de Loukas Karytinos. 


1992

Avril: Theodorakis quitte le gouvernment, déclarant sa mission remplie.


1993

ERT Theodorakis dirige l'Orchestre de l'ERT

Février: Theodorakis quitte le parlement. Un peu plus tard, il devient directeur musical général du Chœur et des deux Orchestres de la Radio d’Etat Hellénique, qu’il réorganise et avec lesquels il entreprend des tournées à succès à l’étranger.

 Avril Theodorakis peut enfin diriger le Canto General à Santiago di Chile.

Retour triomphal d’Andreas Papandreou au pouvoir. Melina Mercouri redevient ministre de la Culture.


Dassin, Mitterrand, Mercouri, Costa-Gavras dans la maison des Theodorakis

 16.05. Theodorakis accueille le président Mitterrand dans sa maison de Vrachati.

06. & 08.07.
Création grecque de Medea dans le cadre du Festival d’Athènes.

 

1994

 

06.03.Melina Mercouri meurt à New York d’un cancer des poumons.

Mars Theodorakis entreprend une nouvelle tournée européenne sous le thème : « Musique sans frontières. »

Printemps-Eté
Tournée de 14 concerts aux Etats-Unis et au Canada.

04.05. Une résolution du Sénat américain souhaite la bienvenue aux U.S.A. à Theodorakis.

Résultat de recherche d'images pour "manos hadjidakis"Manos Hadjidakis

15.06. Manos Hadjidakis meurt à 69 ans à Athènes.

17.06. Theodorakis introduit sa démission comme directeur général des Chœurs et Orchestres de l’ERT. Le compositeur attaque l’empire médiatique de Christos Lambrakis.

Automne-Hiver. Theodorakis compose Politia C’ et renoue avec la tradition des années 60. Il publie également ses Chansons d’enfants (1937-1953) sur un double-CD. 


1995

 08.03. Constantin (Kostis) Stephanopoulos est élu Président de la République.

 


Theodorakis avec ses deux biographes Gail Holst et GW à Luxembourg, 1995

 02.05. Création de l’opéra Elektra au Théâtre de Luxembourg, dans le cadre de « Luxembourg, Ville européenne de la Culture 1995 »

05.05. Création de la version allemande de Medea à Meiningen.

08.05. A partir du camp de concentration de Mauthausen, Theodorakis entreprend une nouvelle tournée européenne avec Maria Farantouri et Lakis Karnezis. Ce sera sa dernière. Concert le 14.05. à Differdanger (Luxembourg)

29.07. De nombreux concerts ont lieu en Grèce et en Europe à l’occasion du 70e anniversaire du compositeur.

16.-18.08. Symposium sur l’œuvre de Theodorakis à Agios Nikolaos (Crète).

Fin automne Tournée triomphale en Australie. 


1996

 

15.01. Andreas Papandreou démissionne comme Premier ministre, mais reste président du PASOK. Son successeur à la tête du gouvernement est Constantin (Costas) Simitis.

Février-Eté Les tensions entre la Grèce et la Turquie conduisent les deux pays au bord de la guerre.

01.02. Début d’un échange de lettres entre Theodorakis et Zülfü Livaneli, dans lesquels les deux compositeurs expriment leur inquiétude sur ces tensions.

14.03. Theodorakis est nommé Officier de la Légion d’Honneur. Le décret de la nomination avait encore été signé par François Mitterrand avant son départ de l’Elysée.

24.05. Theodorakis est nommé « doctor honoris causa » de l’Université de Crète.

23.06. Andreas Papandreou meurt à 77 ans.

31.07. & 01.08.
Première en Grèce d’Elektra à Irodion (Athènes) ; mise en scène : Nikos Koundouris. Theodorakis lui-même dirige son opéra.

23.11. Remarquable réalisation du Canto General à la Philharmonie de Munich, sous la direction de Theodorakis.

07.12. Décès de Yannis Theodorakis, le frère de Mikis à l’âge de 64 ans. Il est enterré dans le tombeau familial à Galata (Crète).

  Mikis et son frère Yannis 

 


 

 
© Guy Wagner & Asteris Koutoulas. La reproduction n'est autorisée que sur demande, et un lien vers ce site est obligatoire.