Το φεστιβάλ Αθηνών τιμά τον Μίκη Θεοδωράκη με συναυλία στο Ηρώδειο

(photo ERT)

Des œuvres bien aimées du compositeur célèbre grec Mikis Theodorakis seront présentées à  la manifestation organisée par le Festival d'Athènes le 14 juillet à Irodiοn pour son 90e anniversaire.

Seront présentées deux œuvres célèbres de Mikis:  la Première Symphonie, cette œuvre d'une grande inspiration, ainsi que l’emblématique Αxion Esti, avec l'Orchestre d'Etat d'Athènes sous la direction de Lukas Karytinos et avec la participation de Giorgos Dalaras, de Dimitri Platania, d'Αkis Sakelariou et des chœurs des Ensembles Musicaux de la Mairie d'Athènes, de l'Ecole Polytechnique Metsovion, “Melodoi”, et du chœur de la ERT.

"La seule chose qui me console est le symbolisme de la coexistence au sein du même peuple de la douleur et de l'espoir, ainsi que de la certitude qu'un jour la douleur va disparaître et l'espoir grandira et deviendra réalité. D'ailleurs, il ne faut pas oublier que ma Première Symphonie, je l'ai composée dans des conditions de la plus grande douleur qu'un homme puisse connaitre, afin de prouver que c'est l'espoir est qui triomphe toujours quand il y a en lui la véritable foi en l'homme et la vie", a noté Theodorakis.

Le directeur artistique de l'Orchestre d' Etat d'Athènes, Stephanos Tsialis, a souligné  que ce concert ne sera pas annulé, parce qu'il a une grande importance symbolique: Il se réfère à  l'œuvre d'Odysseas Elytis, en disant que “l'inspiration d'Axion Esti est née de la comparaison qu'Elytis a faite un peu après la IIe Guerre Mondiale et durant la Guerre Civile, entre les enfants de Grèce et les enfants de Suisse. Les enfants grecs étaient en guenilles, affamés et éprouvés, tandis que les enfants de Suisse étaient choyés, souriants et en pleine santé, et c'est cette comparaison qui lui a fait beaucoup de peine et qui l'a inspiré d'écrire Axion esti et se mettre a la recherche de l'identité grecque”.

La Première Symphonie de Mikis Theodorakis à  été inscrite dans des périodes malheureuses et simpilaires à celles d'aujourd'hui. Malgré le fait qu'il s'agit d'une œuvre de jeunesse, elle a une structure très concentrée et pourrait être répertoriée parmi et à cote des grandes œuvres du 20e siècle de Chostakovitch et de Prokofiev”, a dit Lukas Karytinos.

Une partie des recettes sera au bénéfice d'actions humanitaires.

http://www.ert.gr/to-festival-athinon-tima-ton-miki-theodoraki-me-sinavlia-sto-irodio/

 Traduction: Iraklis Galanakis

 

Sur YouTube:

L'arrivée de Theodorakis à Irodion

 

 

http://lesoufflecestmavie.e.l.f.unblog.fr/files/2012/06/crise-grecque.jpgA quelques jours du référendum historique sur le plan d'accord de la Commission européenne, Mikis Theodorakis s'exprime :

"Pendant de nombreuses années, mais surtout depuis les derniers cinq ans, nous vivons l'échec total de l'ensemble de notre monde politique, qui a conduit le pays au bord d'une épreuve nationale, une étape avant une catastrophe aux proportions historiques.

Récemment, nous avons connu l'effort de certaines puissances étrangères (indépendamment de nos responsabilités propres) pour programmer de façon méthodique la destruction de notre pays sous tous ses aspects : national, historique, social et la transformation de notre peuple en un peuple soumis, qui sera réduit à la mendicité pour un bout de pain.

Nous les avons observés quand ils ont essayé de contrôler entièrement le Système du Pouvoir électrique de notre pays et d'en faire un instrument pour la mise en œuvre d'un plan qui s'appliquerait à tous les secteurs de notre vie nationale, en mettant l'accent sur l'arme de l'économie, pour faire démanteler la société grecque dans tous les domaines: du travail, de l'éducation, de la culture, du développement, du commerce, de la production, de la civilisation.

Lire la suite : A PRPOS DE LA CRISE GRECQUE ET DU REFERENDUM

La Canée (Chania) rend hommage à Mikis Theodorakis
du 26 au 29 juillet

Concerts, événements de danse, expositions, projections de films et discours dédiés  à la vie et à l'œuvre de Mikis Theodorakis, sont au programme du festival “Mikis Theodorakis” qui aura lieu du 26 au 29 juillet à  Chania à l'occasion du 90e anniversaire du célèbre compositeur grec. Entre-temps jusqu'a la fin septembre la Mairie de Chania aura construit le nouveau musée de Mikis et de Yiannis Theodorakis à Galata / Nouvelle Kudonia

Le festival “Mikis Theodorakis” est organisé par l'Association Crétoise des Amis de Mikis Theodorakis, en collaboration avec la région de Crète, la Mairie de Chania, le ΚΕΠΠΕΔΗΧ-ΚΑΜ – Entreprise d'intérêt public de Culture et de l'environnement de la Mairie de Chania / Centre d'Architecture de la Méditerranée.

Dans une conférences de presse, les organisateurs ont expliqué que l'objectif du festival était de rendre hommage Mikis Theodorakis et en même temps de promouvoir la civilisation grecque contemporaine.

“Mikis Theodorakis n'est pas simplement un musicien, mais il incarne l'hellénisme. Il a honoré la Grèce, il l'a fait sortir de ses frontières et il a professé la civilisation à toute la planète”, a souligné le vice-préfet de Chania, région de Crète, Apostolos Voulgarakis. Il a ajouté qu'à une période cruciale,  la promotion de l'œuvre de Mikis Theodorakis peut contribuer à faire inverser l'image négative de la Grèce à l'étranger.

Le maire de Chania, Tassos Vamvoukas, a parlé entre autres de la création du Musée de Mikis et de Yiannis  Theodorakis  à Galata disant que le pouvoir communal  donnait une suite aux efforts des pouvoirs communaux précédents. "La construction du musée se trouve sur la bonne voie, nous avons accéléré les procédures et nous avons promis à Mikis Theodorakis que le musée serait prêt fin septembre",  a  souligné M. Vamvoukas.

Le président de l “'Association des Amis de Mikis Theodorakis”, Giorgos Agorastakis, a présenté le programme des manifestations. Il a souligné que l'objectif  des organisateurs est qu'il ait une suite et que chaque année, autour de la date anniversaire de Mikis Theodorakis (29 juillet), le festival – qui portera son nom – soit repris.

Lire la suite : LA CHANÉE (CHANIA) FÊTE THEODORAKIS

Jean-Luc Mélenchon

Nous empruntons à LIBÉRATION du 12 mars 2015 l'article suivant:

«Enorme: Copé, NKM, Juppé, tous condamnés pour diffamation envers moi», nous fait savoir par SMS un Jean-Luc Mélenchon visiblement ravi. Ces trois dirigeants de l'UMP ont en effet été condamnés jeudi par le tribunal de grande instance de Paris à payer 1 000 euros d'amendes,        1 000 euros de dommages et intérêts et 1 000 euros au titre des frais de justice, pour avoir diffamé l'ex-candidat à la présidentielle.

En juillet 2012, Mélenchon avait déposé trois plaintes en diffamation contre Jean-François Copé, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet, accusés d'avoir «chacun à leur manière et successivement déclaré que M. Mélenchon était complaisant avec l'antisémitisme», avait alors assuré Me Raquel Garrido, son avocate, cadre du Parti de gauche. Mi-juin 2012, le chef de file du Front de gauche les avait accusés de s'être comportés comme des «petits colporteurs de ragots du FN» avec leur accusation d'antisémitisme autour de ses liens supposés avec Mikis Theodorakis. Le 15 juin 2011, Mélenchon avait relayé sur son blog un appel lancé par le célèbre compositeur grec pour défendre Athènes contre les plans d'austérité. Selon Juppé, le compositeur de la musique du film Zorba le Grec avait récemment déclaré être «antisémite et antisioniste». NKM avait, elle, reproché à Mélenchon d'accueillir «sur son site internet des gens qui font profession d'antisémitisme». Copé avait, lui, relayé ces accusations.

Par Lilian Alemagna

http://www.liberation.fr/direct/element/1529/

Notre commentaire: Justice est faite

 Alexis Tsipras et Yanis Varoufakis

"L'Eurogroupe et son président néerlandais sont des images qui me torturent. J'ai vécu tant de choses, tout simplement parce que, par destin, je suis né Grec, et en tant que Grec, je ne dois pas seulement supporter les caprices de ceux qui sont puissants, mais baisser la tête et même apprendre à les aimer! Mais je ne pourrais jamais me résoudre à aimer cet Hollandais à lunettes.

Et ainsi, il est venu comme un maître arrogant, afin de gronder une nation digne de rires et de larmes, une nation qui a tenu la tête haute oubliant que ses habitants sont les citoyens de seconde classe de l'Europe, de l'Eurogroupe et de son président, M. Jeroen Dijsselbloem.

Mais alors un miracle s'est produit, comme ceux oubliés dans les profondeurs de ma mémoire. Deux représentants de ces gens de seconde classe, Tsipras et Varoufakis, avec un calme et un sang-froid rares, lui ont présentés deux "NONS" lumineux et pourtant aimables qui l'ont irrité au point de lui faire oublier son rôle de "noble européen" - le poussant à déguerpir, recherchant la sortie la plus rapide.

C'est le moment où tout est oublié. Nous sommes devenus à nouveaux de fiers Grecs. Nous sommes redevenus grands. Comment et pourquoi cela est arrivé et où cela nous mènera, ce sont des détails pour les Grecs qui ont vécu et survécu avec des symboles. Et je considère qu'il est lâche de se focaliser sur des banalités dans un moment de fierté nationale".

Athènes, 31/01/2015
Mikis Theodorakis

Traduction française: Guy Wagner

greece.greekreporter.com/2015/02/01/

Je félicite SYRIZA de sa grandiose victoire électorale.

Avec SYRIZA, nous avons souvent lutté ensemble dans le passé pour les objectifs de l'indépendance nationale et de la souveraineté, pour la libération du peuple grec de la domination étrangère et pour ses droits. Voilà pourquoi, pour moi, l'ampleur de la part des   voix accordées par les électeurs à SYRIZA, est un signe très positif.

En même temps, je tiens à souligner que le nouveau parlement et le nouveau gouvernement ont, certes, émergé du système existant, mais en fait, ils proviennent des intentions des partis anti-mémorandums.

Cela signifie que nous nous trouvons maintenant au commencement d'un chemin douloureux, donc au point où les programmes et les promesses doivent conduire à des actions et à des résultats.

Nous ne devons pas oublier que le peuple grec dans sa majorité, s'attend à ce qu'un changement de système complet se fasse en conformité avec les engagements explicites et les promesses électorales, en particulier de SYRIZA mais aussi de AN.EL (Grecs Indépendants) qui prévoient une fin des mémorandums, une fin de la politique de la troïka,  une fin de la pression insupportable venant de l'extérieur. C'est essentiellement pour cela que SYRIZA a pu réunir autour de lui tant d'électeurs ennemis de la politique des partis des mémorandums qui ont dominé en Grèce depuis 2010.
 
Les résultats de l'élection d'hier montrent clairement que la grande majorité de notre peuple n'acceptera pas la dépendance de notre pays de puissances étrangères. Il veut son indépendance nationale qui pour nous, le mouvement Spitha, est l'objectif ultime et véritable.

Nous avons toujours été convaincus qu'il y avait dans notre peuple cette majorité massive qui rejette la dépendance des puissances étrangères et veut l'indépendance nationale. Pour cette raison, nous avons fondé le mouvement EL.LA.DA, dans l'espoir que cette majorité pourrait s'unir dans un grand mouvement au service du bien-être de notre peuple et de notre pays, qui, de plus, serait capable de défier le système actuel (un mélange de forces nationales et étrangères), afin de libérer notre pays de tout contrôle extérieur et de lui rendre l'indépendance nationale.

Lire la suite : THEODORAKIS SUR L'ISSUE DES ELECTIONS

Je suis toujours contre la politique du "Mémorandum". Cela veut dire que je m'oppose catégoriquement à toute élection dans laquelle la seule chose qui compte soit de déterminer le meilleur gestionnaire pour l'application des conditions du "Mémorandum".

A tous ceux qui me demandent quelle est la position que je prends dans la perspective des élections à venir – et en particulier à l'égard du parti SYRIZA –, je voudrais donner la réponse suivante: je suis prêt à soutenir SYRIZA – mais uniquement à condition qu'avant même les élections, le parti s'engage dans le cas de la formation d'un gouvernement à introduire en tout premier lieu au Parlement un projet de loi qui libère une fois pour toutes notre pays des terribles conditions du "Mémorandum".

Pour moi, ce serait, en effet, inacceptable qu'un parti de gauche gouverne sous le diktat de conditions signifiant l'abandon de notre indépendance nationale et de notre souveraineté, donc, la soumission à des puissances étrangères.

Athènes, le 6 janvier 2015

Mikis Theodorakis

 

Traduction française: Guy Wagner

 

Cher Mikis,

Aujourd'hui tu as atteint ton 89e anniversaire.

L'année précédente a été difficile, nous le savons.

Aussi, nous souhaitons que la nouvelle année de ta vie soit sans problèmes, afin que nous puissions fêter le 29 juillet 2015 ton 90e anniversaire dans la joie.

Tous nos voeux chaleureux t'accompagnent

Sous

www.mikistheodorakis.gr

a été récemment publié un site internet dû à l'initiative de Mikis Theodorakis lui-même et qui propose une documentation extrêmement riche, avec plus de 3100 œuvres musicales, 18 vidéos, 130 poèmes, 72 analyses musicales et un nombre presqu'incroyable d'articles et de commentaires, en particulier en ce qui concerne les années de la crise grecque depuis 2008.

Mikis Theodorakis nous a dédié ce nouveau joyau de l'internet. Il écrit :

Je commence mes notes sur ce nouveau site avec une pensée pour mon ami préféré Guy Wagner qui a rendu vie depuis de nombreuses années au site officiel consacré à mon nom comme un témoignage de son grand amour et de son estime. À travers ce site, il a défendu mon travail et ma réputation comme personne, avec persévérance et courage, cela à une période très difficile pour moi, pour mes idées, mon art et mes actions.

Je voudrais donc lui dédier ce nouveau site et lui dire que je considère cwlui-ci comme une  «annexe» au sien qui sera toujours le premier et le site «officiel». Mon objectif pour le nouveau site est de jouer un rôle complémentaire à celui-ci.

Décidément, Mikis Theodorakis ne sort pas de ses problèmes de santé. Ce 20 février, il a dû de nouveau être hospitalisé, souffrant d'une pneumonie plus grave que celle qui l'avait obligé à se faire hospitaliser autour de Noël. De plus sa température est élevée, et c'est donc sur les conseils pressants de ses médecins qu'il a été transféré à l'hôpital pour qu'il soit sous surveillance médicale constante. Nus lui souhaitons un rétablissement rapide et complet.
22.2.: Selon ses proches, l'état de santé de Mikis Theodorakis est actuellement stable.

Mikis Theodorakis a quitté l'hôpital ce 1er mars.